Découvrir

Un village rurbain

Histoire et patrimoine

Nature

Photos


Municipalité

Elections

Etat Civil

Equipe municipale

Délibérations du Conseil Municipal

Infrastructures publiques

Démarches administratives

Aménagement et urbanisme

Budget communal

Projets

Chantiers en cours

Appels d’offres

Chasse


Vie pratique

Transports

Commerces et services

Citoyenneté et civilité

Enseignement

Environnement

Périscolaire


Sports et loisirs

Manifestations

Sports

Bibliothèque

A voir aux environs

Vie associative

Vie paroissiale


Jumelage

Suéde


Communauté de Communes

C.C.V.M.


Météo

Webcam


 

Requalification du site industriel SMURFIT LEMBACEL

En février 2004, la commune de Novéant apprenait la fermeture de l’usine Smurfit Lembacel et mesurait l’impact douloureux de cet événement au niveau local, tant pour la situation difficile des salariés que pour le devenir économique de la commune. Deux années plus tard, grâce au soutien des pouvoirs publics, de la solidarité de la CCVM et de la bonne volonté de l’industriel, la municipalité tourne la page de son histoire industrielle pour rebondir sur un projet de développement local innovant.

Retour sur images

Situé en cœur de village, ce terrain d’une surface de l’ordre d’un hectare, offre une opportunité de requalification urbaine privilégiée. Ainsi dès l’annonce de la fermeture de l’usine, la municipalité a immédiatement fait connaître son désir d’acquérir le site en vue d’orienter son réaménagement au profit des besoins locaux. Bénéficiant des aides apportées par l’Etat au titre de la reconversion des espaces dégradés, l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (E.P.F.L.) s’attela, avec l’équipe municipale, à l’étude diagnostic du site en vue de sa requalification, immédiatement suivi d’un programme d’aménagement. Parallèlement, les négociations pour l’achat du site étaient engagées avec l’industriel. Parcours long et incertain compte tenu du prix estimé par les services des Domaines pour ce terrain situé en zone inondable, bien inférieur aux souhaits du propriétaire. Néanmoins l’attente ne fut pas vaine, elle fut mise au profit de la préparation des dossiers financiers et administratifs, permis la révision des outils réglementaires (Plan Local d’Urbanisme et Plan de Prévention des Risques) et fut utile à l’ajustement de projets connexes, tels le réaménagement de la traverse pour une bonne intégration de ce nouveau quartier en centre bourg.

Un aménagement structurant

L’aménagement de ce nouveau quartier permettra, entre autre, la construction de logements, l’accueil de commerces et de services dans une ambiance urbaine sécurisée pour les piétons et les personnes à mobilité réduite. Espaces de stationnement, voies de circulation et réaménagement de la traverse sont revus de manière à faciliter l’accès au site et aux commerces. Enfin une esplanade et un jardin public agrémenteront ce qu’il convient d’appeler le nouveau centre bourg. L’esquisse d’aménagement étudiée a été validée par les services de la DDE et de la navigation et inscrite au Plan de Prévision des Risques d’Inondation (PPRI).

Un projet urbain respectueux du PPRI

L’objectif premier est de rendre le centre de Novéant aux piétons, dans le prolongement du Parc Bompard voisin. Compte tenu des contraintes d’inondation (trois cotes distinctes sur le site), le front bâti rue Foch le plus exposé, sera infléchi sur le nouveau tracé de la voie, et respectueux du règlement PPRI, aussi les rez-de-chaussée des bâtiments seront surélevés à la cote de crue, formant terrasses sur l’esplanade piétonne. Les parkings seront situés en périphérie (dédiés aux commerces et services) et sous certains bâtiments (dédié aux habitants locaux), ce qui permettra de libérer l’ensemble du cœur d’îlot des automobiles. De même, le centre du quartier doit permettre aux inondations de rentrer et sortir sans contrainte : belle opportunité d’aménager un jardin public dans cette nouvelle zone urbaine. En terme de faisabilité, le site pourra accueillir les besoins recensés localement (regroupement médical, habitat locatif et privé) et permettre l’accueil de nouveaux services (commerces, point banque, restauration...) ainsi que l’hébergement d’espaces de bureaux pour des activités tertiaires.

(JPG)

Phasage des travaux

L’acte de vente (d’une valeur de 590 000 € ) signé via l’EPFL donne titre de propriété à la commune de Novéant, à qui revient désormais la jouissance du site. Durant les délais accordés pour le remboursement du foncier (cinq ans maximum) la municipalité souhaite, dans les meilleurs délais, trouver le promoteur idéal qui assurera la maîtrise d’ouvrage de son projet de développement local.

L’année 2007 sera donc consacrée à la consultation des intéressés par voie de concours. Parallèlement le terrain sera remis en état conformément au règlement du PPRI (démolition, remise à niveau du terrain naturel, sécurisation du site et des accès). D’ores et déjà, la convention signée avec l’EPFL garantit une prise en charge par l’Etat (400 000 €) de la démolition des bâtiments et de la plate forme industrielle, dès le premier semestre 2007. Ce programme va permettre une mise à disposition du foncier pour tout aménagement dès la fin de cette même année.

Durant cette même période, la municipalité devra affiner son projet de traverse et consulter les entreprises pour une phase opérationnelle de travaux au début d’année 2008. Le terrain libéré de l’usine sera, à cette occasion, fort utile pour alléger les problématiques de circulation et stationnement durant le chantier.



Dernière mise à jour : 24 janvier 2007 Haut de page