Découvrir

Un village rurbain

Histoire et patrimoine

Nature

Photos


Municipalité

Elections

Etat Civil

Equipe municipale

Délibérations du Conseil Municipal

Infrastructures publiques

Démarches administratives

Aménagement et urbanisme

Budget communal

Projets

Chantiers en cours

Appels d’offres

Chasse


Vie pratique

Transports

Commerces et services

Citoyenneté et civilité

Enseignement

Environnement

Périscolaire


Sports et loisirs

Manifestations

Sports

Bibliothèque

A voir aux environs

Vie associative

Vie paroissiale


Jumelage

Suéde


Communauté de Communes

C.C.V.M.


Météo

Webcam


 

Le ruisseau de Gorze ou Gorzia

Le ruisseau de Gorze prend sa source sur le plateau aux environs de Vionville où il s’infiltre dans le sous sol calcaire fissuré pour réapparaître à Gorze à la source des Bouillons. Il reçoit ensuite le ruisseau de Parfond Val qui draine un vallon froid forestier, puis s’écoule jusqu’à la Moselle après avoir parcouru environ 7 km.

(JPG)
Vue aérienne

En milieu rural, ce ruisseau dont les berges sont pâturées pour l’essentiel présente une ripisylve (végétation des berges) diversifiée et continue. Saules, frênes, érables, aulnes, aubépines, fusains, noisetiers, cornouillers, viornes, prunelliers, fruitiers sauvages... accompagnés d’hélophytes comme les iris jaunes et les salicaires soulignent le cours sinueux du ruisseau par leurs ports et feuillages variés/Cette ripisylve joue donc un rôle paysager important. Elle contribue également à l’autoépuration de l’eau, c’est à dire à restaurer une qualité d’eau correcte par le simple fonctionnement biologique des différents organismes vivants qui peuplent le cours d’eau.

(JPG)
Reconstitution des berges dans la zone urbaine (étude SINBIO)

Par ailleurs la Gorzia accueille des oiseaux tels la Bergeronnette des ruisseaux, le Martin pêcheur et des poissons comme la Truite fario qui se reproduit en amont de Gorze ou encore le Chabot.
L’amélioration des eaux de la Gorzia programmée avec le traitement des eaux usées de Gorze favorisera la reproduction de nombreuses espèces inféodées au ruisseau qui présente par ses faciès et écoulements variés un potentiel important tant des points de vue des insectes, des poissons, que des oiseaux.
Enfin l’aménagement des berges dans les traversées urbaines de Gorze et de Novéant ne pourra qu’inciter à un rapprochement des habitants avec la Gorzia.

Aurelie TOUSSAINT
PNRL



Dernière mise à jour : 22 décembre 2011 Haut de page