Découvrir

Un village rurbain

Histoire et patrimoine

Nature

Photos


Municipalité

Elections

Etat Civil

Equipe municipale

Délibérations du Conseil Municipal

Infrastructures publiques

Démarches administratives

Aménagement et urbanisme

Budget communal

Projets

Chantiers en cours

Appels d’offres

Chasse


Vie pratique

Transports

Commerces et services

Citoyenneté et civilité

Enseignement

Environnement

Périscolaire


Sports et loisirs

Manifestations

Sports

Bibliothèque

A voir aux environs

Vie associative

Vie paroissiale


Jumelage

Suéde


Communauté de Communes

C.C.V.M.


Météo

Webcam


 

Un village rurbain

D’une superficie de 1289 hectares la commune de Novéant présente une grande qualité paysagère liée à la diversité de son relief et à sa situation privilégiée au confluent de deux vallées, qui lui vaut d’être inscrite au Parc Naturel Régional de Lorraine.

Le village est resté traditionnel malgré sa situation périurbaine. Situé dans un secteur à forte pression immobilière, les paysages et les espaces naturels de Novéant sont devenus l’objet de toutes les attentions. Parce que les habitants demandent un cadre de vie de qualité et des paysages à forte identité, les élus ont conscience de l’importance que revêt la mise en valeur de ces espaces et dont les atouts sont indéniables pour le développement de la commune.

Sommaire

Novéant en chiffres

Un bourg à la porte du département

Enjeux de développement

Evolution de la population

Novéant en chiffres

Arrondissement de Metz campagne
Canton les Coteaux de Moselle

- 1958 novéantais (2010)
- Altitude : de 172 à 320m
- Ban communal : 1289 ha
- Espaces forestiers : 600 ha
- Espaces en eau : 50 ha (étang)
- Canal : 8 ha
- Grandes crues : 1947, 1982 et 1983

Haut de page

Un bourg à la porte du département

(JPG)

En limite de département, Novéant est situé à une quinzaine de km au sud de Metz, et à 6km de l’échangeur de Fey sur l’A31. La commune est dotée d’une gare de transit régional (desserte TER) et d’un pont sur la Moselle qui tous deux concentrent les flux extérieurs. Elle est un passage "obligé" vers le département de la Meuse, et le lac de la Madine en particulier.

C’est une commune dont l’activité, la fonction résidentielle, les logiques de services et de commerces, l’offre d’emploi, sont en liens étroits avec l’agglomération messine, mais également le secteur de Pont-à-Mousson. Son développement s’inscrit dans une cohérence territoriale à l’échelle du canton d’Ars, de la Communauté de Communes Mad et Moselle, et plus largement du bassin de vie constitué des deux métropoles régionales Metz et Nancy.

Haut de page

Enjeux de développement

Vue aérienne (JPG) En 2003 la commune a révisé son Plan Local d’Urbanisme. Sur la base d’un diagnostic détaillé, les données ont été analysées au regard d’une politique de développement durable et avec la volonté affirmée de préserver et améliorer les intérêts et la qualité de vie des habitants.

Les principaux enjeux concernent, d’une part la préservation des paysages (maintenir la mixité, reconvertir les friches au profit d’une polyculture raisonnée, limiter l’urbanisation) et d’autre part, poursuivre un développement harmonieux du cadre de vie (maitriser l’évolution démographique, préserver les commerces et services de proximité, favoriser le développement touristique et de loisir, privilégier un urbanisme de qualité, oeuvrer en faveur du patrimoine et des équipements culturels et sportifs).

Haut de page

Evolution de la population

Progression lente et continue de la population jusqu’au début du 20ème siècle. Chute importante de 1910 à 1921 (-418 hab).

Second souffle entre 1921 et 1931 (+287 hab) puis nouvelle chute jusqu’au début des années 1950.

Reprise démographique depuis 1954 avec une légère diminution entre 1975 et 1982 (-57 hab).

- densité : 138,2 hab/km2 (canton = 137 nab/km2) ; évolution similaire au canton et au département
- solde naturel positif depuis les années 1990
- solde migratoire positif depuis 1982 mais ralentissement important de la population de Novéant à 1928 habitants (1753 habitants répartis au sein de 724 foyers ; 175 habitants résident dans les communautés Bompard et Sainte Marguerite)

Haut de page
Haut de page